AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Rencontre du.. Non. Hors concours, la rencontre. Wait. Quelle rencontre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VeRuS


avatar


Messages : 11
Date d'inscription : 21/04/2013
Âge : 29


Statut
Nom: Cendrine, Pelagie Deschenes.
Âge: 42 ans.
Inventaire:

MessageSujet: Rencontre du.. Non. Hors concours, la rencontre. Wait. Quelle rencontre ?   Jeu 13 Juin 2013 - 0:51
Smouitsh. 

Smouitsh. 

Smouitsh.


Dans la plaine, une grande, grande silhouette s'avance. Un peu mollasson, VeRuS se dandine en avançant dans la plaine. Oui. Ça, on l'a déjà dit. Grande, grande la plaine. C'est parfait pour ses grandes, grandes enjambées traînantes. Le temps est.. On s'en fout du temps, en fait. C'pas important, tout ça. On ne peut rien y faire, à quoi bon s'en préoccuper ?

Smouitsh. 

Smouitsh. 

Smouitsh.


- Hngh. Dafuck ?

Avec une grâce caoutchoutesque, VeRuS s'arrête et lève son pied devant pour essayer de voir sous la semelle. Naze. Le grand déguingandé repose son pied. Fixe le sol herbeux un moment.. Puis se tord en arrière et lève une fois le pied pour essayer de voir dans l'autre sens. Pas stable : il manque de se rétamer dans la bougandasse. Not fun, bro. Avec un léger soupire, le drôle de personnage se remet en route au petit bonheu.. Non, non, pas possible.

- Motherfucker' de chewing-gum. Pourquoi un chewing-gum ? Pourquoi ici ? .. Vaut mieux ça qu'une merde, remarque, vu qu'c'mon pied droit qui s'y est collé. Collé. Hngh. Le cas d'le dire.

En temps normal, VeRuS s'en moque de faire smouitsh smouitsh en marchant. C'est même drôle. Ça anime, ça.. Colle. En soit, rien d'important, rien de dramatique. c'est pas la fin du monde d'avoir un peu de gomme mâchouillée sous le pied. Le truc, c'est plutôt à cause de l'herbe, en fait. Ça fait marcher bizarre, et on a pas le même équilibre. Au sens propre du terme : le chewing-gum piégeux étant encore frait, le voilà qui choppe au passage brins d'herbes, cailloux, un peu de terre pour faire bouillasse.. Au fur et à mesure, VeRuS a l'impression de se trimballer un mini-globe terrestre sous la semelle. Atlas a beau râler qu'il porte le monde sur ses épaules, le joueur d'Alias peut en dire autant. Même si, c'ets vrai, porter le monde écrabouillé sous sa converse est bougrement moins classe.

Avec un petit reniflement perplexe et vaguement enfumé -la faute de Cender, ça : elle fume trop. Toxico.- VeRuS ne bouge plus et attend les directives de sa joueuse. Comment se débarrasser du globe ? Perplexe, l'énergumène finit par lever sa semelle.. Et la reposer deux centimètre plus loin. Temps d'arrêt. Puis, en appuyant bien le pied contre le sol, il le ramène vers lui dans l'espoir de décoller la motte de terre herbeuse et le chewing-gum avec.

Le résultat est consternant : tout au plus arrive-t-il à virer de la terre pour la remplacer par.. De la terre. Encore plus. Et fraîche. Le bubble, de son côté, a été généreusement étalé sur toute la semelle. Autant dire qu'il est encore plus collant pour tout brin d'herbe qui voudra bien s'y gluer.

- Motherfucker. .. Hey. Moonwalk ?

Un big smile sur la face. Voilà ce qu'a le grand dadais. Une second pas rapeux sur le sol, puis encore un..  Et il se lance dans une drôle de danse, moitié ailleurs, moitié fendard. Des classiques pas de moonwalk en mimant tenir un chapeau au déhanché de la salsa, d'une macaréna ondulante à des geste non répertoriés mais intriguant, VeRuS s'éclate dans son coin et danse, danse, danse. Oublié le chewing-gum toujours collé à sa semelle, oublié le monde virtuel autour, oublié la plaine et ce qui peut s'y cacher. VeRuS danse et s'amuse, avec un sourire un peu stone aux lèvres.

Tout en dansant, VeRuS se déplace sans faire attention. Ce sont ses pas dansants qui le guident et lui disent où aller. Tant et si bien qu'il manque de baffer quelqu'un de justesse avec un de ses bras, en faisant justement une de ces chorégraphies VeRuSiennes.

- Oups. Bobo ?

VeRuS s'est arrêté, vaguement penaud mais souriant. L'herbe, ça aide à relativiser et à rester zen. Une plaine, c'est plein d'herbe. Cool. .. Comment ça c'est pas de celle-là qu'on parle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Jeanne

modo ✶ everybody wants to be a macho macho man

modo ✶ everybody wants to be a macho macho man
avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 02/12/2012
Âge : 25


Statut
Nom: Marie-Jeanne Deschenes
Âge: 71 ans.
Inventaire:

MessageSujet: Re: Rencontre du.. Non. Hors concours, la rencontre. Wait. Quelle rencontre ?   Ven 16 Aoû 2013 - 3:07
S’il y avait bien une chose de sûre sur Alias c’est qu’on ne savait jamais à quoi s’attendre. Ou plutôt si … au pire. Cependant, s’il y avait quelque chose d’encore pire que toutes les créatures, coups de poisse (et autres noms afin de désigner les mesquineries des créateurs devant se frotter les mains derrière leurs super-ordinateurs en programment les mille-et-une manières de charcuter le passant importun) et autres pièges dont Alias était truffé, s’il y avait quelque chose de bien pire oui … et bien c’était d’avoir une grand-mère hystérique aux trousses. Et pas n’importe laquelle.

C’est donc râlant et pestant que mémé MJ se déplaçait à travers la broussaille des plaines : et oui, car malgré les cigarettes comprises dans son équipement de base … celle-ci avait totalement oublié de se munir d’un briquet ! Après moult tentatives afin de générer une flamme avec toutes les brindilles lui tombant sous la main (et bien quoi ? Ils y arrivaient pourtant dans les films !) celle-ci décida d’investir un village afin d’harceler le premier péquenot venu, de manière à troquer le retour au calme de ce dernier contre une petite étincelle du fond de sa chaumière. Elle aurait sa bouffée de nicotine virtuelle nom d’une pipe !

Cependant, après ce qui lui semblait être un temps de marche interminable … toujours pas de village. Juste des herbes à profusion et un vocabulaire injurieux à faire rougir Rocco Siffredi. Soudain, elle perçu cependant un mouvement qui passa devant elle à toute vitesse.

    -Oh un lièvre … volant !


S’exclama-t-elle le nez levé en une expression de surprise.

    - Un lièvre … oui c’est exactement ce qu’il me faut !


Et sans plus de pinaillages elle se lança à la poursuite de la bestiole.
C’est donc soufflant comme un phoque et lancée derrière une bestiole effectuant des hauts de plus de deux mètres tout en continuant à déverser son langage plus fleuri qu’une serre botanique d’une voix chevrotante, que la vieille déboula à toute vitesse … et manqua de près un drôle de géant gris en plein sur son chemin.

    -Oh mazette … faîtes attention où vous marchez sacrebleu, il y a des gens qui ont à faire !


S’exclama-t-elle, agacée d’être ainsi coupée dans son élan. Elle marque une pause, scrutant le nouvel individu d’un air perplexe, avant qu’un sourire en coin déforme sa bouche en une moue taquine qui ne voulait jamais rien dire de bon.

    -Quoi que, avec ces grands pieds vous me serez peut-être utile … allez venez avec moi !


Et sans lui demander son avis, elle lui agrippa fermement la main et l’entraîna dans sa course.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rencontre du.. Non. Hors concours, la rencontre. Wait. Quelle rencontre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRE∆MCHASERS :: TERRES DU MILIEU :: plaines-