AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 it's my turn to take on the world ★ libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicaea


avatar


Messages : 30
Date d'inscription : 18/03/2013
Âge : 24


Statut
Nom: Amane Yanagiya.
Âge: 17 ans.
Inventaire:

MessageSujet: it's my turn to take on the world ★ libre   Dim 14 Avr 2013 - 18:01
LET'S TAKE A BREATH
JUMP OVER THE SIDE
Il y avait, entre autres, deux petites choses à savoir à propos d'Amane.

La première, c'est que malgré son âge, elle n'avait jamais touché à un jeu vidéo, et encore moins à un jeu en ligne. La deuxième, c'est que loin de la scène, elle avait fortement tendance à jouer les héros sans peur et sans reproche, à se vanter qu'elle peut largement se débrouiller toute seule et à foncer tête baissée dans les emmerdes. et que ça se retournait très souvent contre elle. Quelle était la probabilité qu'une situation réunisse ces deux faits? Réponse: probabilité optimale.

Ok, se lancer dans le jeu sans même attendre que Nao s'y soit connectée était peut-être une mauvaise idée. Plot twist: ça n'était pas "peut-être" mais "très certainement" et même en fait "carrément". Créer son perso sans la prévenir n'était pas très intelligent non plus, pour dire la vérité. Le pire étant qu'elle n'avait absolument aucune idée de ce qu'elle devait faire, d'où elle devait aller...ou encore de comment se déplacer. Le mail qu'elle avait reçu de Naoko quelques jours auparavant indiquait juste que le jeu était super, qu'il fallait juste une combinaison spéciale pour y jouer, et qu'elle voulait à tout prix y jouer ensemble, cette dernière déclaration suivie d'une farandole de smileys et de points d'exclamation. Bref, rien de bien précis quant au fonctionnement du jeu. Le télécharger n'avait pas été bien difficile, l'installer encore moins. Il n'y avait nul besoin d'être un génie pour faire fonctionner ce genre de chose: ce n'était que quelques petites choses à remplir, le nom du personnage, son sexe, puis bidouiller par-ci par-là dans les menus pour choisir une apparence qui lui convenait. C'était pas bien difficile. Elle n'avait plus qu'à cliquer sur le bouton, et elle était dans Alias.

Mais pour le moment, c'était surtout le noir complet.

Allons bon, il ne manquait plus que ça. Un bug, maintenant? Alors qu'elle n'avait même pas encore commencé à jouer? Une véritable révolution, qu'ils disaient sur les forums et autres diverses imageboards. Enfin, ils en disaient un peu trop justement. Certains se mettaient même à devenir paranoïaques sur l'existence d'un quelconque projet secret, ou sur une récompense donnée aux meilleurs joueurs. Ces histoires de jeu miraculeux et de trésors, c'était pas vraiment pour elle. Quoique...ça pouvait être assez intéressant. Mais sa priorité, c'était surtout de retrouver son amie. Chose qu'elle ne pouvait actuellement pas faire parce que le logiciel avait visiblement décidé de lui planter à la figure. Alors qu'elle s'apprêtait à faire preuve d'une horrible mauvaise foi, à injurier la combinaison, les créateurs du jeu, ou n'importe quelle autre personne qui pourrait faire l'affaire et rejeter entièrement la faute sur cette foutue technologie qui promettait des miracles et qui au final ne servait absolument à rien à part causer des problèmes, ses yeux s'ouvrirent brusquement sur un ciel couvert.

Wow. Elle devait admettre qu'elle était bluffée. Lorsqu'ils disaient que les sensations étaient réalistes, elle l'étaient vraiment. Elle resta un moment sans bouger, en essayant de comprendre ce qui se passait réellement. Le sol sur lequel elle reposait était humide, plutôt mou, et le bruissement caractéristique d'un cours d'eau pouvait être entendu, aux alentours. Une forêt, hein? Pas mal. C'était ce qu'elle se disait en regardant les motifs hagards que les branches des arbres esquissaient dans le ciel. Encore un peu secouée, elle se remit sur pied le mieux qu'elle put, en manquant de retomber à plusieurs reprises. Au moins, ses jambes avaient l'air de marcher. Les bras bougeaient sans trop de problème, même si elle avait cette affreuse impression d'être rouillée. Dans l'ensemble, tout avait l'air plutôt fonctionnel. Au son de cette simple remarque, elle sentit un sourire béat fleurir sur ses lèvres. Elle se rua vers le point d'eau, courant le moins maladroitement possible, et laissa échapper un soupir de surprise en y découvrant son reflet. Identique à ce qu'elle avait préalablement façonné avant sa plongée dans Alias. Des cheveux blonds, des yeux jaunes, similaires à ceux d'un chat-- et surtout, elle était un garçon. Le sourire refusait catégoriquement de quitter son visage. Pourtant, elle avait l'habitude de ne pas être la même personne de temps à autres, mais le changement ici était trop radical pour ne pas lui plaire. Le seul inconvénient à cette situation...

...était qu'elle n'avait strictement pas la moindre idée d'où elle se trouvait. Enfin, d'où il se trouvait, en l'occurrence. En jetant quelques regards autour d'elle, elle pouvait remarquer qu'il n'y avait absolument personne, à l'exception de sa seule personne, dans les bois. Ça commençait bien. Elle se contenta de s'asseoir sur un tronc d'arbre coupé non loin, et attendit patiemment qu'un peu d'aide daigne se montrer. Et ça tombait bien; elle pouvait entendre des bruits de pas approcher. Enfin, il pouvait. Elle allait sérieusement devoir s'y habituer. Comme c'était souvent mal vu d'utiliser un autre pronom que watashi en public, elle se rabattait dessus, mais elle utilisait le plus souvent boku, en privé. Nao était d'ailleurs la seule à l'entendre l'utiliser. Toujours est-il qu'elle - enfin, que Nicaea se leva de son tronc, et se dirigea vers le nouvel arrivant, avant de lui adresser la parole.

Note: Il est impossible de retranscrire correctement ce qui va être prononcé, alors nous vous offrons ces quelques symboles en échange.

▬ Ο%Ω! ΟΨ, %%Ω...%Ο%Ψ, ΩΩΨΩ%?

....mhm. Quelque chose clochait.


Dernière édition par Nicaea le Dim 2 Juin 2013 - 18:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spica


avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 19/03/2013
Âge : 23


Statut
Nom: Shimizu Naoko
Âge: 16 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: it's my turn to take on the world ★ libre   Mar 7 Mai 2013 - 13:59
T'en avais marre Naoko, t'en avais tout simplement marre. Ca rimait à quoi tout ça hein finalement ? Metro boulot dodo. T'en voulais plus de cet avenir figé qui t'étais promis ; T'en voulais tout simplement. Tu voulais t'envoler, voyager, ne plus être attachée à un endroit particulier. T'en avait parlé à Sho. Bien sur. Tu parlais de tout avec lui, étrangement ses bras te donnaient envie de t'exprimer. Mais il avait rigolé. Il s'était foutu de toi en te rappelant que dans un ans tu l'épouserais et qu'il comptait bien t'avoir près de lui. Et puis il t'avais embrassé et t'avais tout oublié. Ce que t'étais faible Nao. Tes rêves on te les brisait comme des coquilles d’œufs.

« Naoko ? J'ai un cadeau pour toi »

Il se met à genoux et te passe une bague au doigts. Un petit diamant, rien de trop voyant il sait que toi et le luxe ça fait deux. T'essaye de sourire, de rire, de paraître heureuse, ravie. Mais non. Un poids de plus dans la poitrine.

« C'est... Magnifique.
-En attendant la vraie. »

Rire nerveux. Il prends ça pour de la gêne et t'embrasse sur le front. Chaque jour qui passe il t'attache un peu plus à lui, à son cœur, à cet endroit que tu voudrais juste quitter. Pourquoi ? Mais quand tu le vois rigoler comme un gamin comme ça, tu te dis que t'as pas le droit de l'abandonner...Pas lui. Ca serait injuste. Pas vrai ? Il dépose un baiser rapide, se rhabille et sors. Te laisse seule au milieu des draps. Il doit travailler, c'est vrai, il et déjà grand Sho, déjà si grand, un pieds dans le monde que tu rêve de ne jamais quitter, l'autre dans celui des adultes déprimants. Enfin passons. D'un bond tu te lève et à même la peau t'enfile la combinaison, tu lance le jeu, sourire aux lèvres. Ptêtre qu'aujourd'hui Ama-chan sera là ? Qui sait... Portable dans la main tu lui envois un sms au cas pour la prévenir que tu l'attends de pieds ferme.

« Et on envois la patate »

Spwanwood, encore. Et toujours. A vrai dire t'as peur d'avancer. T'as peur de faire des conneries. Et puis ici c'est bien non ? Tu te sens juste pas prête à aller plus loin, encore un peu et tu verras. Tu respire un grand coup avant de tourner sur toi même. Ta réussi à troquer ta tenue de super héros raté contre une petite robe en lin que tu t'es amusé à tisser. T'as passé du temps dessus, trouver lin, augmenter tes skills de tisserand et autres conneries du genre. Mais finalement c'était pas si mal non ? Un peu rustique mais déjà plus avenant que du latex trop moulant.
Tu tourne, tourne sur toi en rigolant doucement et puis soudain stop. Un jeune homme te regarde. Il semble avoir dit un truc. Un truc bizarre. Vraiment bizarre. Genre des mots qui ne voulaient rien dire, des sons même pas réalisables par la voix humaine. Un monstre ? Non. Pas possible, c'était un joueur. Un vrai.

« Je vous demande pardon ? »

Tu rougis un peu à l'idée qu'il t'ai vu tourner dans tous les sens comme une gamine mais passons. Plutôt mignon, pas trop grand non plus, fin, félin. Ses yeux surtout. Tu frissonne un peu, ça t'as toujours impressionné ces modifications physiques possibles dans le jeu. Un peu gênée tu détourne le regard et tend la main.

« Moi c'est Spica. Je peux t'aider si t'as besoin d'aide, enfin je sais même pas si t'es nouveau ou pas.... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

it's my turn to take on the world ★ libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» And what's small turn to a friendship. [pv Aaron]
» (aria) a queen will always turn pain into power
» 01. Turn down these voices, inside my head
» Thousands of Haitians turn out to call for Aristide's return
» India helps Haiti slum dwellers turn trash to cash

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRE∆MCHASERS :: TERRES DU MILIEU :: spawnwood-